Namibie : une destination aux mille et une curiosités !

Pour les touristes, un séjour Namibie est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce pays qui renferme des lieux insolites.

Localisée entre le Kalahari et les eaux froides de l’atlantique Sud, la Namibie abrite de nombreuses destinations, dont certaines sont mystérieuses. La découverte commence dans le sud du désert de Namib, plus précisément, à Garub. C’est un coin reculé de la Namibie balayé par le sable et le vent. Sur place, les vacanciers trouveront deux villes, Aus et Lüderitz, reliées entre elles par une route et un chemin de fer menant à une zone diamantifère, Kolmanskop. Garub est devenu une curiosité du pays grâce à la présence de chevaux sauvages. On y dénombre 150 équidés qui se sont parfaitement adaptés aux conditions extrêmes du désert. Afin de permettre aux globe-trotters de voir de près ces chevaux, un point d’eau artificiel a été installé à Garub. L’occasion ou jamais, de faire de belles photos en guise de souvenir.

Désert de Namib

Toujours dans le désert de Namib, les routards pourront s’aventurer au cœur du DeadVleï ou « la vallée morte ». C’est une cuvette se trouvant au pied des dunes de sable de Sossusvlei. Sur les lieux, les voyageurs pourront découvrir les dunes les plus hautes de la planète, dont certaines atteignent 350 m de haut. Pour information, DeadVleï est issue d’inondations ayant permis à des acacias du désert de se développer. Quelques années plus tard, les dunes ont envahi la zone ne laissant aucun passage à l’eau. Les acacias se sont peu à peu desséchés, et seuls, leurs troncs d’une couleur noire ébène subsistent. Des scientifiques estiment l’âge de ces arbres morts entre 800 à 900 ans. À DeadVleï, les touristes resteront sans voix devant la splendeur d’un paysage apocalyptique, au cœur du désert le plus aride au monde.

Après le DeadVleï, les vacanciers peuvent se rendre au Damaraland. C’est une région de la Namibie où les savanes et les cols montagneux se côtoient. Le tout forme un cadre magnifique digne d’un film de western. Le Damaraland doit son nom au peuple Damara qui y habite. Cette adresse abrite de nombreux sites archéologiques comme Twyfelfontein. On y trouve des gravures datant de plusieurs millénaires sur des parois rocheuses. Ces dessins rupestres seraient l’œuvre des premiers Bushmen. Ils représentent des animaux tels que des lions, des éléphants, des otaries, des rhinocéros ou encore des otaries. Pour les archéologues en herbe, Twyfelfontein est un véritable paradis sur terre.

Désert de Namib

À proximité de Twyfelfontein, les globe-trotters découvriront également d’autres centres d’intérêt de la Namibie. On peut, entre autres, citer Burnt Mountain, une chaîne volcanique de 12 km, ou Organ Pipe, une muraille de basalte de 100 m de haut. À part cela, les routards peuvent aussi faire un tour dans l’ouest de Khorixas où ils trouveront la Petrified Forest. Ce site renferme des merveilles de la nature, des troncs de conifères de 30 m de long. Ces derniers ont été fossilisés dans le grès et leur âge est estimé à 260 millions d’années. Parmi les incontournables de la Namibie, l’oasis de Palmvag est l’un des plus fréquentés par les aventuriers. Cet endroit est parfait pour photographier les éléphants du désert et les rhinocéros noirs. Ces animaux ont su s’adapter à un milieu aride où l’eau et la végétation sont rares.

Share the joy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *